top of page

Les 3 signes d'une privation de sommeil

Vous avez sûrement déjà rencontré des gens qui se vantaient de ne pas accorder d'importance au sommeil, étant fiers de passer une nuit blanche ou de survivre cinq heures par nuit.




Néanmoins, délaisser le sommeil ne devrait pas être considéré comme un signe de force ou de productivité. Un sommeil de qualité est crucial pour la santé et le bien-être en général. Ne pas dormir suffisamment peut avoir de nombreux effets néfastes.


La privation de sommeil - ou ne pas dormir suffisamment chaque nuit - est incroyablement courante. En France, plus de 15% des adultes déclarent dormir moins de six heures par jour et être en privation de sommeil.

Pourtant, on sait désormais que le sommeil moyen recommandé par nuit est de sept à neuf heures pour la plupart des adultes.


Certains symptômes de la privation de sommeil comme se sentir fatiguer durant la journée sont évidents, certains le sont beaucoup moins.



Voici donc les 3 signes qui attestent d'une dette de sommeil :


1. La prise de poids



Si vous prenez du poids sans explication, le manque de sommeil peut être à blâmer.


Lorsque vous n'obtenez pas un sommeil de qualité, vos hormones sont affectées. En effet, la privation de sommeil perturbe les hormones qui régulent l'appétit et la dégradation du glucose, ce qui peut affecter la prise de poids.



Il suffit d'une interruption de votre routine de sommeil quotidienne pour en ressentir les effets.

Avec une nuit de privation partielle de sommeil dans la semaine, nous avons tendance à nous sentir plus affamés, moins rassasiés et sommes tentés de consommer plus d'aliments riches en calories, riches en sucres et en graisses.


De plus, un sommeil peu qualitatif et quantitatif favorise le stockage des graisses.



2. Les changements d'humeur


"Quelqu'un s'est réveillé du mauvais pied"

Ce dicton connu de tous contient une part de vérité.

Le sommeil est essentiel à la santé, y compris la santé mentale. En effet, le sommeil joue un rôle central dans certaines fonctions cérébrales qui régulent les émotions et les comportements. Ainsi, lorsque nous en manquons, nous sommes plus susceptibles d'avoir des sautes d'humeur ou de nous sentir déprimés, anxieux ou irritables.


Certains symptômes peuvent être la négativité ou bien la réduction de nos capacités à faire face aux stress. Sachant que lorsque l'on est stressé ou de mauvaise humeur, on a tendance à mal dormir, créant ainsi un cercle vicieux.



3. Un système immunitaire défaillant



Le manque de sommeil affecte votre système immunitaire.


Durant le sommeil, le corps se recharge et se répare. En effet, votre corps produit un nombre accru de cytokines (protéines) qui créent une réponse inflammatoire, ce qui peut vous aider à récupérer en cas de maladie, de lutte contre une infection ou de blessure.


Une étude de septembre 2015 dans ​‌Sleep‌​ a également révélé que les personnes qui dorment moins de six heures par nuit sont plus susceptibles de contracter le rhume. De la même manière, la privation de sommeil peut également affecter la capacité de votre corps à développer une réponse anticorps suffisante aux vaccinations. Il en va de même avec le risque de blessure lors d'activités sportives.


Comment lutter contre ?


1. Couchez vous à la même heure tous les jours ;
2. Faites du sport ;
3. Détendez vous avant d'aller vous coucher : douche chaude, lecture, ou ce qui vous fait du bien !
4. Créez un environnement propice au sommeil : éteignez les lumières, conservez une température fraiche dans la chambre..;
5. Ne consommez pas de caféine ou d'alcool tard dans la journée ;
6. Faites des siestes : 30 minutes suffisent ! Mais pas après 15h00 ;
7. Coupez les écrans avant d'aller vous coucher, surtout les lumières bleues.


Restez connectés pour plus de conseils nutrition ou sportif ! N'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou pour plus d'informations.


Coach sportif Paris | Coach parc monceau | Coach Paris 17 - Paris 8 | Nutrition | Sport



Opmerkingen


bottom of page